Stöckli

PUBLICITÉS

 

HISTOIRE

 

Dans le même temps, ils ont modifié leur pratique de vente en vendant directement aux clients ; en conséquence, ils ont été exclus du "Swiss Ski Pool" (une association de magasins spécialisés), de sorte qu'ils n'ont pas pu approvisionner les équipes de course suisses (jusqu'en 1994). Dans les années 60, Stoeckli a breveté (CH407 836 & CH408 734) couvrant les crampons en acier ou les skis à bords inclinés.

 

Les premiers skis Stöckli courus en Coupe du Monde ont été réalisés en 1991 par Marco Büchel, membre du Liechtenstein Ski Pool. Entre-temps, ils ont remporté de nombreuses courses internationales avec les modèles "Laser" SL, GS, SG & DH avec Didier Plaschy, Urs Kaelin, Ambrosi Hofmann, Andrej Jerman, Fabiene Suter, Alois Mani, Mike Smith, Ashleigh McIvor (CAN), Tina Maze (SLO), Audun Gronvold (NOR) dont 2 médailles aux Championnats du monde de ski à Garmisch-Partenkirchen (2011) et 5 aux JO de Vancouver (2010). En 1998, Stöckli lance le "Stormrider", leur premier ski de Freeride, développé et promu avec Dominique Perret, qui au Mont Alberta, Canada, a établi un record du monde en négociant 120 000 m de dénivelé en 14 heures. En 2000, l'entreprise a fondé le "Stöckli Bike Team", qui a connu un grand succès en marathon, cross country, XTerra, iXS et triathlon. Ils ont remporté leur première course de Coupe du monde de ski alpin en 2007. La même année, l'entreprise devient "Stöckli Swiss Sports AG" et le logo devient. Ils possèdent actuellement 14 chaînes de magasins en Suisse et sont représentés dans 31 pays.